Author Topic: Israël avec Pegasus : un ennemi qui veut du bien !!!!  (Read 342 times)

0 Members and 2 Guests are viewing this topic.

Offline Wahrani

  • Sr. Member
  • ****
    • View Profile
Israël avec Pegasus : un ennemi qui veut du bien !!!!
« on: June 12, 2023, 12:21:52 PM »
Is fecit cui prodest :
Tirée de la jurisprudence latine
Dans l’affaire Pegasus, «Celui qui l’a fait, c’est celui à qui cela profite »?
Que d’espions, que de mouchards, que d’indicateurs, que de mouches, que de quart d’œil, que d’informateurs, que de délateurs dénonciateurs, que d’expéditeurs de lettres anonymes, au consensualisme bien-pensant dont le comportement de ces affranchis confirme au moins une chose : en s’abreuvant de fausses informations, ils en font tous autant. Tout ce qu'il se passe en Israël et au Maroc est fascinant !
 
C'est simple : l'espionnage israélien sert au sionisme et ses relais normalisateurs. Nous savons tous que Les autorités israéliennes ont joui de l’impunité pendant trop longtemps, parce que la communauté internationale s’abstient à demander des comptes à Israël.
 
Aujourd'hui, certains observateurs des pays du reste du Monde estiment qu’il faudra tôt ou tard qu’Israël rende des comptes et que surtout la cyber-surveillance soit réglementée au niveau international. 
 
En effet, le logiciel espion Pegasus est capable d’espionner n’importe quel téléphone. En Israël ce logiciel a une utilité pratique évidente, en effet l’armement et les produits d’espionnage fonctionnent très bien, car ils sont testés quotidiennement sur les Palestiniens. On sait que ce pays a une obsession sécuritaire qui exaspère tout le monde, même ses alliés. L’entité sioniste vante et vend ce savoir à des états qui admirent sa capacité à réprimer et étouffer une résistance
Israël n’a-t-il pas survécu jusque ici avec des méthodes de Bisounours, et les criminels sionistes font semblant, pour la galerie, de se présenter comme une république non raciale, mais toujours le fond de leur pensée ressort : "l'état juif". C'est clair et net.
C'est lassant en effet.
 
Les smartphones de centaines de journalistes et hommes politiques avaient été espionnés par le logiciel Pegasus, révélé par Amnesty internationale et Forbidden Stories, un consortium de 17 médias internationaux, l’affaire Pegasus a soulevé une vague de réactions indignées dans les opinions publiques occidentale. Ce consortium de médias indique avoir analysé des centaines de téléphones portables dans plusieurs pays.
 
Le Maroc, membre du pacte d'Abraham dans sa normalisation avec Israël, ne pouvait rien refuser et les politiques et la presse du Makhzen verraient bien le Maroc comme une filiale d’Israël, pour devenir aux yeux des occidentaux, un royaume par excellente nature, irréprochable, un modèle de démocratie, de justice, de tolérance et de droiture monarchique, ainsi le régime du Makhzen joue une partie diplomatique très importante à propos de la reconnaissance internationale de sa souveraineté sur le Sahara occidental et quand on sait que la diplomatie est décidée par une seule et même personne...
 
Le Maroc, s’est ainsi retourné à l’utilisation du Logiciel Pegasus pour espionner non seulement des hautes personnalités du Makhzen, très certainement le Souverain lui-même et ses proches, des hauts responsables politiques, militaires et sécuritaires de plusieurs États, notamment la France et l’Algérie.
Avec un tel outil, le régime du Makhzen semble être gonflé comme une outre pour initier des cyber-attaques contre son voisin l’Algérie, au mépris du droit International et a espionné sans vergogne ses journalistes les plus importants mais aussi de simples citoyens, les pourchassant jusque dans leur propre intimité.
 
Il est tout à fait possible qu’Israël, en tant que petit coq au milieu de la basse-cour mondiale, se serve d’une société privée, pour monnayer les données collectées à d’autres gouvernements, ne serait-ce que pour amplifier les tensions diplomatiques entre nations et ainsi affaiblir les deux parties à son profit.
 
Ce ne serait pas la première entourloupe de ce petit état qui a toujours démontré sa propension à jouer au poker menteur lorsqu’il s’agit de semer la zizanie diplomatique entre les nations.
Le rapprochement entre le Maroc et Israël pourrait concerner des accords incluant une mise à disposition de données sensibles (politiques, militaires  et commerciales...) collectées grâce à ce type de logiciel espion pouvant servir au Maroc à inverser le rapport de force avec l’Algérie.
 
Ceux qui y ont gagné quelque chose, ce sont probablement ceux qui ont vendu le logiciel, c’est-à-dire les Israéliens et ceux qui se sont fait dindon de la farce, ce sont les services secrets marocains qui ont fait une dépense inutile pour espionner tout le monde, ce qui permet de faire chanter ou de déclencher quelques scandales de mœurs amusants pour neutraliser des personnes qui gênent, et mettre tout le monde sous surveillance, activer à distance les caméras et micros avec l’aide israélienne, car ces stupidités d’écoute et d’espionnage ne servent pas à maintenir un régime despotique trop longtemps.
 
L’affaire des écoutes téléphoniques, Pegasus dont le Maroc s’était fait une spécialité, espionnant les dirigeants politiques européens, n’a semble-t-il pas pour autant donner les rétorsions logiques, ni fait prendre la dimension énorme de l’évènement.
 
Le Maroc joue-t-il pour lui-même, ou sert-il de pays tiers, au service d’autres puissances ?
 
Le caractère agressif que ce royaume certain dès qu’une rétorsion se met en place, en poussant ses ressortissants visant l’immigration, vers l’enclave espagnole de Melilla et Ceuta, révélant, mais ce n’est pas une surprise, que la migration peut être une arme par destination
 
Le fait que ce type de consortium soit israélo-marocain, trop souvent les alliances sont basées sur l’intérêt plutôt que sur la sympathie mutuelle et la morale. Israël recherche son intérêt plutôt que la justice en matière de politique internationale, c'est un comportement assez habituel afin diviser pour régner, telle est la vieille devise des Juifs.

 
Le dilettantisme marocain est impressionnant !!
Bien sûr que c'est du théâtre, de deux côtés du régime du Makhzen marocain et de l’entité sioniste.
Que de précieux ennemi de l’Algérie.
 
Les saillies anti-Algérie sont toujours croustillantes et leur potentielle riposte contre le voisin de l’est, est toujours dans la duplicité, il ne fait pas bon s’y fier, historiquement le Makhzen du Maroc l'a dans la peau. Il n’est pas rare, de nos jours, d’entendre ou de lire des affirmations péremptoires, des jugements définitifs sur ce que l’Algérie, est ou censé être.
 
Des bruits qui s’élèvent contre l'Algérie, sauf que cette fois-ci c’est le Makhzen marocain qui se fout le doigt dans l'œil jusqu'au coude en espérant atteindre le peuple algérien et l’impressionner par des fourberies de Scapin et des alliances de diable contre-nature.
En fait, un miséreux Makhzen propagandiste doublé d'être un sublime menteur qui s'échine à noircir et dénigrer l'Algérie et parallèlement à dresser des louanges au régime totalitaire et scélérat du royaume marocain sionisé qui, comme son mentor israélien occupe militairement et colonise un territoire qui n'est pas et n'a jamais été le sien. Le makhzen est resté, fidèle à son image : incultivé, hermétique, sanguinaire et archaïque à souhait, mais franchement plus dangereux, que ses homologues israéliens qui se lancent carrément en croisades contre le reste du monde.
 
Pauvre tâche ! Par un simple Tweet le Makhzen s’est roulé dans la farine, le palais marocain avait pris ceci comme argent comptant, sûr de ses certitudes fantasmagoriques.
 
C'est la peur, justifiée ou non, toute folie a sa logique, prise dans un délire paranoïaque du palais caractérisé entre autres par la grandiosité et la démesure, la peur d'être détruit par l'autre colonisé (Les Sahraouis) qui se charge à le combattre et faute de garde-fous, ce combat peut conduire aussi à la neutralisation préventive et la déchéance du royaume Une monarchie qui essaye de se parer de toutes les vertus, qu’elle est loin d’avoir.
 
Le palais peut dire merci aux services israéliens qui lui garantissent la sécurité par des conseillers d’un genre très spécial et qui lui fournissent à l’occasion du matériel d’écoute et de localisation lui permettant de neutraliser ses opposants trop curieux.
 
Israël n'apporte rien dans son panier de dot au Maroc. Pas de reconnaissance de la marocanité du Sahara occidental, mais juste à tirer les ficelles de la division, la malveillance des Israéliens ne le cède qu'à leur imagination débordante qui s’est spécialisée dans la vente des outils de guerre.
 
Par ailleurs, on sait bien qui parle de l’Algérie avec une telle coloration haineuse et vindicative.
 
Quant aux juifs d'hier et d'aujourd'hui, je les connais trop mal pour oser affirmer quoi que ce soit, toutefois j’estime à juste titre que l’ère de l’Antiquité n'est pas finie (Toutes ces guerres inutiles) et que le monde y est encore resté.
 
Pour conclure, je dénonce fermement les nouvelles menaces de guerre dans la région, et je peux qu’exprimer encore une fois que le mythe de " Israël menacé de destruction" est sorti du même laboratoire de la politique que les autres mythes comme le Grand Maroc. Les dirigeants qui sont à l'origine de ces slogans sont des spécialistes, connus et réputés pour ça, on les appelle les sionistes.
 
Pour le moment, c'est le régime du Makhzen Marocain, par son occupation du Sahara Occidental, qui détient les clés d'un éventuel règlement de cette question. Avec une telle mentalité, la paix ne pourrait apparaître.
Kader Tahri
www.kader-tahri.com
 

 

What's new | A-Z | Discuss & Blog | Youtube