Author Topic: Le 7 Octobre : encore une Hasbara biblique d’Israël :  (Read 1719 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Wahrani

  • Sr. Member
  • ****
    • View Profile
Le 7 Octobre : encore une Hasbara biblique d’Israël :
« on: February 29, 2024, 01:18:55 PM »
Pour les Palestiniens l’occupation n’est pas un simple conflit, c'est beaucoup plus sinistre, cruel et arbitraire, l'une des choses vraiment difficiles que les Israéliens ne veulent pas comprendre et de faire quelque chose à propos de la colonisation au lieu d'être perpétuellement détournés, passifs, égocentriques, apathiques, satisfaits, complaisants, auxiliaires aux crimes dévoilant un visage immonde d’êtres  sans une once d’empathie, même pas pour leurs propres otages. Ils sont le contraire de civilisés. Des barbares, éructant leur haine pour les enfants qui s’étonnent d’être détestés par le monde entier.

C’est que lorsque les gens du monde regardent les photos de l’attaque de l’armée israélienne contre la population de Gaza, ils ne voient pas seulement des mélomanes innocents et épris de de la morale comme le prétend la propagande hollywoodienne,  mais ils voient des soldats Israéliens apathiques et indifférents, voire insensibles, qui font dans la tuerie un plaisir et dansent  beuglent à quelques mètres seulement de la prison à ciel ouvert que leur pays entretient, et passent un bon moment, tout en s'en fichant des souffrances de leurs victimes, et ils servent ainsi l’occupation.

Ainsi le monde constate que Tsahal est un groupe de gâchettes qui tirent sur tout ce qui bouge (ou pas) et ce n'est évidemment un problème que si cela tue, blesse ou détruit des choses ou des personnes israéliennes. Si c'est libanais ou Palestinien pas de problème, ce ne sont pas des humains. En lançant une guerre sauvage et vraisemblablement génocidaire contre les enfants, les femmes et les civils isolés de Gaza avec un mépris irresponsable de la vie des autres Il n’y a aucun honneur à massacrer des innocents et détruire leurs habitations. 

Si peuple d’Israël était tout diligent, il lui faudrait alors qualifier les soldats israéliens et les politiques de terroristes  de la même manière que les Palestiniens (en particulier les combattants palestiniens) qui sont qualifiés de terroristes pour toute allégation de résistance, pour avoir été arrêtés sans inculpation ou même simplement pour avoir été tué par une bombe de Tsahal. Un combattant palestinien n’est pas automatiquement un terroriste, sauf dans les médias  hébraïques et occidentaux.

Par contre l’Israélien en terre Palestinienne peut être traité de colon, c'est comme être traité de squatter. La définition des colons sur Wikipédia est la suivante :

"Les colons sont des gens qui se rendent sur une terre qui appartient déjà à quelqu'un d'autre, les forçant à partir et revendiquant la terre comme la leur"

On peut voir comment les colons ont très souvent occupé des terres autrefois résidentes de peuples établis de longue date, désignés comme autochtones. Le processus par lequel les territoires autochtones sont colonisés par des peuples étrangers est généralement appelé colonialisme de peuplement. Elle repose sur un processus de dépossession trop souvent violent.

Pour rappelle il faut bien entendu noter que tous les Israéliens qui sont venus en Palestine aux 20e et 21e siècles et ont pris possession des maisons palestiniennes en 1948 sont à désigner comme des colons. Ce peuple de colons reste incapable de comprendre les solutions stratégiques, habitué à vivre avec les armes pour faire  croire que les tous les voisins étaient des pays primitifs avec des populations sans instruction.

Pour la population Palestinienne les régimes politiques de l’entité sioniste d’Israël n’ont jamais rien garanti, la résistance est un droit universel qui constitue un élément clé de toute liberté.
Manifestement Israël avec ses politiques a décidé d'asséner son fantasme de "résistance" pour qu'il devienne un totem et blasphème (déni) si on ose leur exposer en quoi c'est complètement idiot !

Certes un échec stratégique total pour le Colon Israélien alors que les Palestiniens deviennent plus instruits et font correspondre capacité par capacité, de résistance et d’endurance, génie par génie pour gérer le scénario de combat de résistance avec une infrastructure de dissuasion stratégique enfouie sous terre à travers tout un pays, qui a atteint la dissuasion par de petites étapes d'apprentissage et de construction.

Le colon juif reste un petit bonhomme gâté d'un pays qui ne peut finalement pas survivre un seul jour sans le soutien permanent de l’Occident, le colon n’est pas supérieur  au  Palestinien, cette position d'être au-dessus de tous, c'est agaçant, on ne guérit pas une maladie dégénérative en jouant du tambourin et en faisant appel aux esprits divines, Il n’y a aucune raison de permettre la publication de mensonges avérés, ou même seulement de faussetés manifestes parce que par le mensonge les simplistes sont généralement beaucoup plus fascinants que le réel et sont instrumentalisés de façon parfaitement cynique par des sectes, des groupuscules ou encore des formations politiques.

Ce n’est tout simplement pas une image simple que les non-Israéliens voient lorsqu’ils regardent les photos des gens de la Nova Rave en train de faire la fête avant l’attaque du 7 Octobre. Le public israélien est très aveugle à ce qui se passe surtout que les faits tirés de la fiction et de la hasbara, car la provocation est une forme d’agression qui peut entraîner en réponse une autre forme d’agression

Il existait des preuves (même si elles ont été niées) selon lesquelles des membres du parti Nova avaient été tués dans des tirs croisés avec le Hamas ou par des hélicoptères destinés à cibler les combattants Palestiniens. Cela s'ajoute aux bombardements de chars qui ont tué des Israéliens dans le kibboutz Be'eri et à l'un des otages libérés parlant dans une cassette divulguée disant que des hélicoptères leur avaient tiré dessus alors qu'ils se dirigeaient vers Gaza. Maintenant, la question est de savoir combien de ces 1 400 Israéliens tués, et en particulier des civils, ont été tués par les tirs israéliens.
Les tirs de chars ou d’hélicoptères expliqueraient-ils les assertions de «bébés décapités» ?

La réalité est qu’avec Hasbara un épouvantail de propagande consentant au service du système, ils ont le droit de dire n’importe quoi, pour rallier l’opinion des pays occidentaux à leur cause par de vague théorie pour mobiliser des gogos, il faut pour que cela devienne une évidence indiscutable (c'est eux qui le disent) bien sûr mais alors qu’ils ne prétendent pas dire la vérité !

Historiquement les fondateurs d'Israël étaient des fascistes, pour vouloir créer un État-nation uniquement juif, et vouloir que les Palestiniens devraient partir en achetant des terres dans les années 20 et en expulsant les agriculteurs palestiniens, gagnant ainsi environ 5 % de la Palestine, pour les Juifs uniquement !

Quand les Palestiniens refusaient de vendre, la terreur  avait été utilisée, attentats à la bombe contre des bus, attentats à la bombe sur des charrettes à âne, attentats à la bombe dans des hôtels, assassinats, enlèvements, massacres, vols de terres et nettoyage ethnique. Au moyen d’anciennes organisations  terroristes tel que : Léhi, Palmach, Stern, Irgun et Hagenah qui deviennent plus tard Tsahal, le Shin Bet, le Mossad, les tribunaux et le système judiciaire d’apartheid, c'est toujours la même histoire.

Avec les politiciens de la Knesset et une Hasbara sophistiqué a tout caché, le génocide de Gaza  est en train de le révéler le vrai visage du sionisme au monde et la terreur démesurée qui  conduit  un État terroriste perpétuel nommé Israël !

Hasbara, aussi bruyant soit-elle, ne constitue plus une défense. Les citoyens du monde à l’esprit sain sont conscients de la duplicité et de l’hypocrisie d’Israël !

A partir du moment où le peuple Palestinien est soumis à une quelconque limite avec l'appel au meurtre, la diffamation ou l'injure gratuite, une stratégie qui remonte à beaucoup plus loin, pour légitimation du projet sioniste en Palestine Occupée.
En effet, partout où il y aura une occupation, des combattants de la liberté émergeront pour l’autodétermination. Les Algériens dans leur lutte contre la colonisation française étaient  appelés moudjahidines du FLN, ils ont combattu les envahisseurs Français et les combattants du Hamas bataillent  les colons israéliens.
 
Il faut le dire le Hamas est en effet un mouvement de résistance, par le simple fait qu'il soit limité géographiquement à la Palestine montre bien qu'il comporte une très forte composante nationaliste. Il n'en reste pas moins que le Hamas opère aussi par acte de résistance à l'installation de l'Etat d'Israël en Palestine, et l’opération militaire du 7 octobre reste purement un acte de résistance, qui avait permis aux combattants du Hamas de faire des prisonniers (pourtant des militaires). 

En fait, cela montre que la plupart des combattants ont une meilleure boussole morale que l’Armée Israélienne, les déclarations des otages libérés par les combattants, l’ont spécifié de manière convaincante au monde, une femme témoigne  que, bien que les combattants palestiniens aient tous eu des armes chargées, elle ne les a jamais vus tirer sur les captifs ou les menacer avec leurs armes.

De nombreux témoins israéliens disant qu’Israël a tiré sans discernement, que certains des Israéliens présents à la rave party Supernova qui se tenait près de Gaza ce jour-là ont été touchés par des tirs d’hélicoptères israéliens, le 7 octobre ont en fait été tués par Israël même et non par le Hamas ou par d’autres factions de la résistance palestinienne
Ces tueries sont imputables à une combinaison de tirs indiscriminés dus à la panique et de l’application de la doctrine Hannibal, une procédure militaire israélienne qui permet à l’armée d’empêcher la capture d’Israéliens par tous les moyens, même si cela doit entraîner leur mort tuant des civils israéliens et des otages, en application de sa directive Hannibal.

Après le 7 Octobre, l’entité sioniste n’avait fourni aucune preuve crédible que les résistants de Hamas avaient planifié de tuer ou de blesser des civils israéliens non armés ou qu’ils ont délibérément cherché à le faire. Les images disponibles montrent qu’ils se sont principalement attaqués aux forces armées israéliennes, causant la mort de centaines de soldats d’occupation, mais utiliser le sort des victimes israéliennes à des fins de Hasbara appelle une réaction négative à cela.

Le sionisme est un système construit sur le traumatisme et la vengeance. Parfois, les sionistes créent eux-mêmes le traumatisme afin de justifier la vengeance coloniale aussi il est demandé à ce qu’.Israël assume la responsabilité de ce qui s’est passé, il doit y avoir une enquête internationale transparente qui inclut des enquêteurs impartiaux
Et c’est cela la question ?

Kader Tahri
www.kader-tahri.com

 

What's new | A-Z | Discuss & Blog | Youtube